Dessiné quand j'avais 5 ans.

Un arbre bien multidimensionnel me direz-vous…

On ne peut pas dire que je ne me souvenais pas des lois l'univers…

On peut dire qu'ensuite je me suis fâchée avec celles de la terre.

Et que beaucoup de leurs vicissitudes j'ai exploré.

Pour m'anesthésier…

De la sombritude, de l 'alcool, de l'autodestruction à foison.

Beaucoup beaucoup rencontré d'humains… sauf ma partie humaine

Tout ça pour tenter de ramener de là-haut de la lumière illimitée dans ce monde limité, tout en ne reconnaissant pas la lumière de ce monde comme valable.

Je voulais l'autre lumière, celle qui ignore la dualité.

Montée très haut je suis restée coincée…

Jusqu'à ce que je comprenne la danse entre ces deux réalités…

…Que je vois que l'unité n'annule pas la dualité mais l'englobe avec amour.

Jusqu'à ce que je reconnaisse la jouissance des sens comme une fin en soi…

…Les émotions comme une richesse.

 

Toujours été hypersensible, des capteurs, des antennes, des oreilles et des yeux géants, qui me bouffaient tout le reste de ma personne…et qui s 'avèrent être maintenant mes meilleurs outils, une fois associés à ces techniques qui m'ont tant parlé.

Au moins comme ça maintenant je peux aider…

Car nous sommes des animaux sociaux qui, pour certaines choses, ne peuvent évoluer sans leurs congénères.

Mon bout de chemin me permet d'accompagner différentes personnes qui désirent aller vers elles-mêmes, je suis à même de leur donner des outils afin qu'elles soient le plus autonomes possible dans cette quête.